À mon sens, le Karaté ne peut se résumer à la self défense et au combat.

Sa pratique est extrêmement complète et permet en particulier d'améliorer la santé à tous les âges.

L'histoire du Karaté Do démontre que de nombreux grands maîtres ont vécu jusqu'à un âge souvent plus avancé que leurs contemporains et de très nombreux experts ont expliqué que la pratique régulière du Karaté avait renforcé considérablement leur santé, alors que certains avaient souffert étant jeunes d'une santé précaire.

Je citerai à ce propos 3 exemples :

Tout d'abord Maître Gichin Funakoshi qui était d'une santé fragile et qui débuta le Karaté à l'âge de 11 ans pour renforcer sa santé; quelques années après il déclara que son corps s'était endurci et qu'il n'était plus un enfant frêle. Maître Funakoshi naquit en 1868 et disparut en 1957 à l'âge de 89 ans.

Un des Maîtres de Gichin Funakoshi, Maître Anko Itosu qui créa de très nombreux Katas et qui était renommé à Okinawa, vécut d'environ 1830 à 1915 soit 85 ans.

Sensei Shoshin Nagamine dont j'ai suivi les cours en 1996 dans son dojo à Okinawa confirme également les bienfaits du Karaté sur la santé. En 1996, Sensei Nagamine était alors le plus ancien Grand Maître d'Okinawa et il donnait personnellement deux cours le matin, à 6 heures et à 8 heures. Sensei Nagamine était à cette date âgé 89 ans et il pratiquait le Karaté depuis 72 années! Maître Nagamine expliquait dans son livre intitulé "The Essence of Okinawan Karate Do" que durant toute sa jeunesse il eut des problèmes de santé si sérieux que son médecin ne pouvait le guérir. Il débuta alors l'étude du Karaté et il trouva que la pratique améliorait progressivement sa santé. Non seulement il guérit de sa maladie de l'estomac, mais il devint beaucoup plus fort physiquement. ..

À la lueur de ces quelques exemples, on comprend que le Karaté influe sur la santé. Je pense que la chose la plus importante dans les cours de Karaté est de veiller à effectuer un bon travail respiratoire.

En effet, une bonne respiration permera d'oxygèner notre cerveau, nos organes, nos muscles. Ceci nous permera d'être en meilleure santé, de mieux récupérer des efforts dans la vie de tous les jours, et également durant des efforts intenses comme durant des combats...
Maître Hirokazu Kanazawa dont je suis l’enseignement depuis 30 années, insiste sur ce travail respiratoire qui est primordial. Lors de l'exécution de chaque technique, lors du salut, en combat. ..il faut toujours respirer correctement et synchroniser nos mouvements avec notre respiration. Certains Katas tels que Hangetsu insistent sur le travail respiratoire.

D'autre part, la pratique du Karaté sera bénéfique au niveau cardiaque, le coeur et les vaisseaux sanguins étant sollicités durant une période relativement longue, les entraînements durant souvent une ou deux heures, ceci avec des périodes de grande intensité ce qui nécessite donc une bonne préparation : échauffement progressif, et répétition des techniques de base (kihon) avec une faible intensité au début du cours.

La pratique du Karaté aidera à développer une musculature harmonieuse et équilibrée; en effet, les techniques de karaté mettent en action tous les muscles du corps, on utilise aussi bien les jambes et les bras pour effectuer des blocages et des attaques, on apprend à se déplacer dans toutes les directions en faisant des pas, des sursauts, des rotations.

Les mouvements s'exécutent tant du côté gauche que droit, l'amplitude des techniques est variée, on utilise nos abdominaux, les techniques sont très nombreuses avec des mouvements dirigés latéralement vers l'intérieur ou l'extérieur, certains mouvements sont rectilignes, d'autres sont circulaires. .. Les contractions musculaires sont parfois isométriques, ceci permet de renforcer nos muscles en resserrant les fibres musculaires comme dans certaines séquences de Katas et dans le Kata Hangetsu par exemple.

Les mouvements en Karaté sont souvent exécutés rapidement avec une contraction musculaire à l'impact ce qui permet de protéger nos articulations en évitant d'être en hyper-extension. Ces mouvements rapides entraînent des secousses qui renforcent la trame osseuse.

Comme on le voit, les techniques de karaté sont utiles pour renforcer nos muscles , nos os et également nos tendons. De plus, en Karaté, on travaille énormément l'équilibre, ce qui aidera à se prémunir des chutes. Le travail de contraction des muscles et du ventre (hara) qui est suivi d'une relaxation aide à apprendre à se détendre.

La concentration, la recherche de mobilisation de notre énergie, le développement de notre capacité de relaxation, que nous développons lors de nos entraînements de karaté seront très utiles dans notre vie.

Enfin, le Karaté a des vertus qui ne sont pas seulement physiques mais également mentales. On essaie de se dépasser physiquement ce qui n'est possible qu'en ayant un mental fort. La pratique du combat contre des adversaires différents et de haut niveau, nous apprend à dominer notre appréhension, à réfléchir, à observer très attentivement l'autre, à définir une stratégie. .. de façon à gagner.

Mais le premier combat en Karaté est contre nous même, en essayant de toujours nous améliorer.

Une réalisation de l'agence INGLOBO